La parole a un client

« C'est un plaisir de travailler avec un spécialiste en informatique qui parle la langue du directeur financier. »

Fondée il y a plus de 35 ans, Edibo est une entreprise générale de construction spécialisée dans les bâtiments industriels. Cette Trends Gazelle, dont le siège est établi à Lommel, est active dans tout le Benelux et prend en charge une quarantaine de grands projets par an. L'efficacité est dès lors comme une seconde nature. Mais la connaissance des performances de l'entreprise est également l'un des secrets de sa croissance. Pour ce faire, la société fait équipe avec Bijster. Nous avons rencontré son directeur financier et administratif, Geoffrey Buekenberghs, pour évoquer l'utilité des outils de veille stratégique, la valeur ajoutée de Bijster et le rendement de cette analyse dans le cadre des chantiers. 

Pourquoi avoir choisi de travailler avec Bijster ? 

(Geoffrey Buekenberghs) Nous travaillions déjà avec BO-Office et WIC de KPD. Cette suite comporte des fonctions d'établissement de rapports, mais nous voulions aller plus loin. Nous recherchions un outil de veille stratégique parfaitement adapté au logiciel de KPD, mais aussi un partenaire qui puisse nous accompagner dans la démarche. Nous avons envisagé les outils Microsoft, mais nous avons préféré Qlik. Bijster était l'un des partenaires et travaillait déjà avec KPD, ce qui n'a pas manqué de peser dans la balance. Bijster nous a montré qu'elle possédait le type d'expérience de projets que nous recherchions.

 

Quel type d'information Bijster glane-t-elle pour votre compte ? 

(Geoffrey Buekenberghs) L'outil de Bijster nous procure des informations claires grâce à des rapports financiers et un reporting 'projets' approfondi. Cela va du budget initial proposé aux achats et aux coûts réels. Nous savons ainsi très précisément si notre personnel a fait le bon estimatif et nous pouvons repérer d'éventuelles anomalies. Grâce à cet outil, nous disposons aussi d'un récapitulatif à jour des factures. Parfois, on met le doigt sur des erreurs qui seraient autrement passées inaperçues. 

 

Comment ce processus fonctionne-t-il en pratique ? 

(Geoffrey Buekenberghs) Nous avons rencontré Bijster, et plus particulièrement Kurt Vandebergh, pour formuler nos besoins et nos exigences. D'entrée de jeu, nous avons ainsi pu tenir compte des desiderata des chefs de projet. Sur cette base, l'équipe de Bijster a proposé des rapports et des analyses. Nous avons donc pu être d'emblée opérationnels. Kurt se met dans la peau du directeur financier et ne considère pas uniquement l'outil comme un programme informatique. La collaboration s'en trouve facilitée. Bijster nous assiste en permanence et réfléchit avec nous à la configuration et à l'optimisation ultérieure.

 

Qu'advient-il de ces données en interne ? 

(Geoffrey Buekenberghs) C'est un peu bateau, mais c'est la vérité : mesurer, c'est savoir. Sans un outil de veille stratégique, il est impossible d'assurer le suivi des chantiers. Sur la base des rapports et des analyses, nous disposons d'une base objective pour procéder à des ajustements. Nous avons aussi accès à des informations intermédiaires, ce qui est important pour le résultat.

www.edibo.be

C'est un peu bateau, mais c'est la vérité : mesurer, c'est savoir. Sans un outil de veille stratégique, il est impossible d'assurer le suivi des chantiers.
Geoffrey Buekenberghs
Edibo

Nos clients